Nous y voilà... Une semaine bien mouvementée qui nous attend à Tunis, avec la fête du mouton à la fin de la semaine, mais aussi et surtout les manifestations qui commencent ce jour pour manifester le mécontentement latent de la population face à la décision prise de repousser les élections en Tunisie. Il y a un an, les élections plaçaient au pouvoir des responsables politiques avec le mandat de proposer une nouvelle Constitution pour le pays, suite à la Révolution. La "Constituante" devait partir à la fin de son mandat. Evidemment, les responsables au pouvoir jouent la montre et essaient de rester davantage en place pour imposer leurs idées... D'où les manifestations de cette semaine dont certains craignent qu'elles se transforment en une seconde Révolution... Gageons que l'Aid calmera tout le monde vendredi...