Me voilà arrivée à Bamako, après presque deux ans d'absence. J'ai failli embrasser le sol en arrivant à l'aéroport, mais je me suis dit que j'allais sans doute passer pour une folle ! Difficile de partager ce que je ressens ici, je me sens bien à la minute où j'arrive.

Pour le moment, la principale différence avec "l'avant", c'est le niveau de sécurité qui a sensiblement augmenté. Les avions des Nations Unies sur le tarmak de l'aéroport me rappelle le Libéria... Désormais, tout le monde est équipé de talkie walkie et doit communiquer sa position au centre de sécurité des Nations Unies, et la sécurité dans les hôtels est accrue aussi.

Cela ne m'empêchera pas de faire le tour de mes amis tout le weekend !! J'ai commencé à prendre les RDVs et je languis de revoir les uns et les autres, et de faire du shopping :)


Allez, on y va ! A plus tard...

 

Update:

Juste deux heures plus tard et déjà tellement d'émotions !

J'ai réservé un taxi pour la journée, afin qu'il me trimbale partout où j'ai besoin. Je commence par mon ancienne maison. Le taxi me dit qu'il faut prendre de l'essence en passant, c'est-à-dire à la station essence tout à côté de chez moi. Ha ha, belle surprise pour le patron de la station, les pompistes, le mécano qui font des grands "ho et ha" et me renvoyant, "ça fait bien longtemps", "ça fait plaisir de te revoir"; on se serre la pince, on papote, etc. On me dit que j'ai grossi un peu (c'est un compliment au Mali), merci beaucoup, mais a priori non. Le chauffeur de taxi n'a qu'à prendre son mal en patience, je suis chez moi alors il faut dire bonjour à tout le monde ! :D

Puis direction la maison, où je suis accueillie... y a pas de mots pour dire comment... On papote, on demande des nouvelles des uns et des autres, on téléphone ensemble aux uns et aux autres, on pleure un peu, on prévoit le planning du lendemain pour aller rendre visite... Ca fait tellement du bien d'être ici !

Je reviens pour la pause déjeuner à l'hôtel. Désormais, les voitures qui vont vers l'hôtel doivent passer la zone de sécurité. On s'arrête, un garde vient avec sa machine vérifier s'il n'y a rien sous la voiture. En faisant le tour de la voiture, il précise au taxi qu'il veut se marier avec moi ! Tout le monde rit et on repart :) Bonne arrivée !!