Et me voilà donc à Freetown, après un périple une nouvelle fois fort intéressant... Finalemement, nous sommes passés par le Liberia, pas la Guinée. Les vols de Air France ont changé de "route" pour que les équipages stoppent au Liberia où les hôtels sont bien meilleurs qu'à Freetown. Résultat: le vol de AF arrive maintenant à 20h30, la nuit, et il faut donc prendre le speed boat de nuit car le ferry est déjà parti... Je suis arrivée de l'autre côté avec le mal de mer, mais heureusement, on était vite à l'hôtel. Pas de chance, je suis tombée sur une chambre où le lit est complètement défoncé, on y dort très très mal (j'ai demandé à changer de chambre mais on m'a dit que c'était plein). Il faudra faire avec. Mais j'ai du mal à comprendre pourquoi il n'y a pas un seul bon hôtel dans ce pays alors qu'il y en a au Liberia juste à côté... Il y a tellement de choses qu'on pourrait faire ici... Espérons que dans quelques années, ça ira mieux... avec ou sans croissance verte !   

Allez, je vais me trainer jusqu'au petit dejeuner.