Avant de quitter la France, j’avais repéré une chaîne de magasins de produits biologiques nommée Whole Foods Market. Je souhaitais la trouver au plus vite pour voir ce que proposaient les américains en la matière.

C’est le dimanche, deux jours après notre arrivée, que nous sommes partis en chasse, quelque peu à l’aveuglette puisque nous n’avions pas Internet pour nous indiquer la direction à prendre… J’avais une vague idée de la direction, et heureusement, mon idée était bonne ! Je dis heureusement, car nous n’avons pas mis moins de 1h10 pour y aller et le même temps pour revenir (nous n'avions pas encore nos petits velos!!).

Le Whole Foods Market se situe dans une zone commerciale imposante mais qui défigure moins le paysage que nos zones commerciales françaises. En effet, les bâtiments ne sont pas en tôle ondulée avec des devantures trop colorées, mais souvent en briquettes rouges - selon le style local - et de hauteur égale aux maisons à deux étages. Le seul bémol, ce sont ces gigantesques parkings, souvent vides car les magasins sont ouverts tous les jours, y compris le dimanche, jusqu’à des heures parfois très tardives (21h). Pas de bousculade du samedi après-midi donc…

Dscn0023

Nos premiers achats...

Déshydratés pas la marche, nos premiers achats au Whole Foods Market ont été une cannette de thé vert japonais, un jus de mangue, une bouteille d’eau bien française et de la pastèque en morceaux. Nous avons dégusté tout cela dans la partie « restauration » du magasin puis nous sommes ressortis pour aller « visiter » la zone commerciale où nous avons dîné dans un petit restaurant typiquement américain. Au menu, sandwich chaud végétarien pour madame et sandwich froid Tex Mex pour monsieur. Le tout avec des frites bien sûr ! A mon grand étonnement, j’ai pu commander un Iced Tea, thé glacé comme son nom l’indique, sans sucre, ce qui fût une heureuse surprise !

Dscn0027

Le rayon legumes du Whole Foods Market

Après ce repas copieux, nous sommes retournés au Whole Foods Market où nous avons erré dans les nombreux rayons pour découvrir la multitude de produits nouveaux qui s’offraient à nous. Conclusion : c’est beaucoup plus grand que nos magasins bio français, mais c’est aussi beaucoup moins bio ! Pour le moment, je n’ai pas vu de logo de type « AB » (que ceux qui ont trouvé un équivalent se manifestent !) et les produits ne sont pas tous étiquetés comme « organic », mais plus souvent comme « natural ». Néanmoins, il est clair que si tout n’est pas aussi bio que ce à quoi je m’attendais, c’est déjà beaucoup plus sain que dans les autres Food Market locaux. Et maintenant que j’ai un petit vélo, je vais pouvoir y aller plus souvent !